Chlorella : la détox par les algues

Très populaire en Asie, la chlorella fait également de plus en plus d’adeptes en France. Focus, dans cet article, sur ses principales vertus santé et sur les façons de l’utiliser.

Qu’est-ce que la chlorella ?
Tout comme la spiruline, la chlorella, ou chlorelle, est une algue microscopique (microalgue) proliférant en eau douce un peu partout dans le monde. Elle fut baptisée et étudiée pour la première fois en 1890 par le biologiste hollandais Martin Beyerink. Constituée à plus de 55 % de protéines et très riche en vitamines (vitamines A, B, C et E), oligo-éléments (potassium, fer, calcium, manganèse, magnésium, zinc, sélénium), acides gras essentiels (dont des oméga-3), et chlorophylle, la chlorelle a éveillé l’attention de nombreux chercheurs voulant en faire un substitut alimentaire. Le Japon, en particulier, commença à en faire une grande consommation après la Seconde Guerre mondiale.

La chlorella s’y est en effet imposée comme la meilleure source végétale de protéines (ainsi, elle contient environ quarante fois plus de protéines que le soja) pour nourrir la population, alors frappée par la pénurie alimentaire. Près de 4 millions de Japonais en consomment encore régulièrement, ce qui lui vaut d’être considérée comme un “aliment d’intérêt national” par le gouvernement japonais.

Les vertus santé de la chlorella
Grâce à sa haute teneur en antioxydants (vitamines C et E notamment), la chlorella permet de lutter contre le vieillissement des cellules de l’organisme, contre l’hypertension artérielle, et de réduire le taux de cholestérol sanguin. De plus, la présence du facteur de croissance C.G.F. (Chlorella Growth Factor, permettant une reproduction très rapide des cellules de l’algue) booste la régénération des cellules saines et les défenses immunitaires.

La chlorella a également de puissantes vertus détoxifiantes : des études ont montré sa capacité à fixer les métaux lourds (exemples : plomb, mercure), pesticides, toxines et autres produits toxiques présents dans l’organisme pour qu’ils soient ensuite évacués dans les selles et les urines. La chlorophylle contenue dans l’algue aide quant à elle à protéger la flore intestinale et à combattre la constipation. Enfin, les nombreux autres nutriments présents dans la chlorella font de cette microalgue une excellente arme naturelle pour lutter contre la fatigue et le stress.[…]

Publié par Sophie Lavent sur www.femmeactuelle.fr

http://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/chlorella-detox-algues-21900