La chlorophylle, un ingrédient actif majeur

green bloom est naturellement concentré en chlorophylle

Parmi les ingrédients méconnus du grand public, il en est un indispensable à toute forme de vie : la chlorophylle.
La chlorophylle est le pigment responsable de la coloration verte des plantes.
Elle joue un rôle fondamental dans la photosynthèse et elle est donc, à ce titre, l’élément-clé inducteur de la vie à la surface du globe. La photosynthèse est le processus bio-énergétique par lequel les plantes transforment le gaz carbonique de l’atmosphère en oxygène indispensable à la vie des animaux et des hommes. Cette photosynthèse utilise le rayonnement solaire comme source d’énergie et elle est d’autant plus active que l’atmosphère est chaude et humide. […]

Explications sur la photosynthèse et la chlorophylle
Dans le mot photosynthèse, il y a synthèse. Cela signifie que la chlorophylle réalise la synthèse des éléments nutritifs des plantes, leur permettant de vivre grâce au rayonnement solaire. Le carbone du gaz carbonique de l’atmosphère est transformé par la chlorophylle en glucides énergétiques, produisant de l’oxygène et de l’eau, éléments vitaux pour la plante. On dénomme souvent et à juste titre la chlorophylle “le sang végétal”. En effet, la molécule de chlorophylle et la molécule d’hémoglobine ne diffèrent que par un seul atome: le magnésium pour la chlorophylle et le fer pour le sang…[…]

La chlorophylle et le corps humain
Mis à part sa richesse en magnésium, la chlorophylle a une fonction majeure dans l’organisme: elle nous protège contre l’invasion de germes pathogènes. C’est ce qu’on appelle l’effet-barrière.
Pour comprendre cette action, il faut resituer la chlorophylle dans le milieu où elle agit : le côlon. Tout ce que le tube digestif n’a pas digéré en amont arrive dans le côlon, en particulier les fibres végétales et la chlorophylle. Le côlon abrite des micro-organismes qui vont accomplir l’ultime tâche digestive grâce à des bactéries (la flore intestinale). Elles ont colonisé,en grand nombre, le segment terminal de notre tube digestif dans les jours suivants notre naissance. Elles vont digérer et décomposer les résidus alimentaires au cours d’une phase de fermentation. Mais, outre ce rôle, la flore bactérienne protège également des germes pathogènes en occupant le terrain des récepteurs d’adhérence de la muqueuse intestinale. L’apport de chlorophylle dans l’intestin produit un environnement défavorable à la croissance des bactéries indésirables en les empêchant de croître. Elle agit préventivement en contribuant au réensemencement du tube digestif par une action probiotique. On peut dire que la chlorophylle est un précurseur bifido-actif.
En assainissant le milieu intestinal, elle favorise le péristaltisme et a donc, de ce fait, un rôle régulateur du transit. Son action s’étend à la sphère immunitaire qui se trouvera stimulée (augmentation des lymphocytes B qui sécrètent les anticorps IgA au niveau de la muqueuse intestinale).[…]

La Chlorophylle, en résumé
Voici, en résumé, ce que nous disent les études scientifiques sur la chlorophylle:
Elle agit contre un grand nombre de bactéries pathogènes
elle réensemence la flore intestinale
elle régule le transit
elle a une action probiotique et bifidoactive
elle draine et purifie en douceur le tube digestif en éliminant les toxines
elle agit sur les globules rouges et l’oxygénation
elle améliore la respiration cellulaire
elle piège les radicaux libres
elle atténue les mauvaises odeurs: haleine et odeurs corporelles […]

Publié par Philippe Mathelet sur www.minerauxetcorpshumain.fr le 27 mai 2014

https://www.minerauxetcorpshumain.fr/2014/05/27/la-chlorophylle-un-ingr%C3%A9dient-actif-majeur/